S’informer en ligne sur les sociétés françaises

Greffe du tribunal

Avant de postuler chez une société française, les candidats effectuent souvent des recherches en amont pour savoir si la valeur de celle-ci répond aux leurs. Les fournisseurs et investisseurs réalisent également quelques enquêtes pour déterminer s’ils ont un avenir commun avec l’entreprise en question ou s’il est préférable de collaborer avec une autre entité. Pour disposer du maximum d’informations possible, le moyen le plus pratique est de s’informer en ligne.

Les sites à privilégier pour s’informer sur les sociétés françaises

Pour consulter un registre légal en ligne sur les sociétés françaises, il existe différentes manières de procéder. Il vous est notamment possible de chercher en ligne le rcs ou registre du commerce et des sociétés. Vous pourrez y trouver la liste de toutes les personnes physiques et morales exerçant une activité commerciale en France. Pourquoi? Toutes les personnes concernées par cette activité se trouvent dans l’obligation de s’y inscrire sous peine de sanctions. Qu’il s’agisse d’une entreprise individuelle ou unipersonnelle, d’une sociétés SARL, SAS ou SNC, chaque entité doit s’immatriculer au rcs. Pour ce faire, il lui suffit d’envoyer la demande au greffe du tribunal de commerce. Si vous avez donc d’autres données à recueillir sur une société en particulier, vous pouvez aller sur le site du greffe du tribunal du département où se trouve l’entreprise en question. Pour accélérer vos recherches, certains sites comme www.legaltile.com proposent des liens qui vous dirigeront directement sur des pages fiables et légales. Pour mieux comprendre comment fonctionnent réellement ces sites, n’hésitez pas à demander l’avis d’un greffe spécialisé. Il pourra vous accompagner dans vos recherches et vous dispenser de quelques astuces pratiques sur la meilleure manière de vous renseigner sur les registres, immatriculations et tva des sociétés françaises.

Quelques astuces efficaces pour se renseigner en ligne sur les sociétés françaises

Trouver un site fiable et où les informations sont complètes n’est pas chose simple. Il existe toutefois quelques astuces que vous pourrez essayer pour recueillir les informations qu’il vous faut sur les sociétés françaises. La solution la plus simple consiste notamment à chercher directement sur internet l’entreprise qui vous intéresse. En général, même si elle est peu connue, les chances que vous trouviez des données la concernant sont assez élevées. Si celles-ci ne vous suffisent pas, il vous est possible d’aller sur le site du greffe du tribunal ou certains sites établis par l’Etat comme le site du Groupement d’intérêt Economique. Les plateformes de services en ligne sont innombrables. Il suffit de bien chercher parmi les nombreux résultats proposés par les moteurs de recherche.

Sirene : le répertoire incontournable des entreprises françaises

Le Sirene ou Système informatique pour le répertoire des entreprises et des établissements est une base de données accessible gratuitement. Elle renferme toutes les informations sur l’état civil des entreprises françaises. En général, vous y trouverez la liste de toutes les entreprises françaises et leurs établissements. Peu importe leur forme juridique ou leur secteur d’activité, que leur local se trouve en métropole ou dans les départements d’Outre-mer, vous pouvez y dénicher toutes les données qu’il vous faut. Cela concerne notamment leur date de création, leur numéro d’immatriculation ou siret, le nombre de leurs effectifs et leur adresse. Il est par ailleurs important de noter que Sirene est un outil de comparaison. Il vous est en effet possible de l’utiliser pour comparer plusieurs sociétés entre elles. Pour ce faire, il vous suffit de choisir plusieurs critères, entre autres la nature juridique de l’entreprise et son activité principale. Pour mieux comprendre comment il fonctionne réellement, vous pouvez vous adresser directement au ministère de l’économie, des finances et de la relance. Il vous est également possible de vous renseigner auprès d’un expert ou sur les plateformes dédiées. 

Qui peut faire une mise en demeure de payer ?
Quelles sont les ETTI de Nouvelle-Aquitaine ?