Quelles sont les ETTI de Nouvelle-Aquitaine ?

Action sociale

Trouver un job peut être un vrai parcours de combattant pour certaines personnes. En attendant, la plupart des jeunes et des chercheurs d’emplois préfèrent se tourner vers un travail temporaire. En nouvelle aquitaine, il existe plusieurs acteurs majeurs dans le secteur dont la principale vocation est de mettre en place une action sociale et d’apporter leurs soutiens aux personnes ayant des difficultés à trouver un emploi…

Qu’est-ce qu’une ETTI ?

L’ETTI ou Entreprise de travail temporaire d’insertion est un outil d’aide au retour à l’emploi. En Nouvelle Aquitaine, on peut actuellement trouver de nombreux acteurs dans le secteur. Ils ont pour mission de mettre à la disposition des partenaires des salariés aptes à répondre à leurs exigences. L’objectif est d’aider les personnes en difficulté à trouver du travail. La société propose des missions très variées aux employés et assure en même temps un suivi et un accompagnement sur mesure pendant et après les missions.

Quel que soit le secteur d’activité, le service s’adresse particulièrement aux jeunes de moins de 26 ans ayant des difficultés à trouver un job, aux demandeurs d’emploi, aux personnes prises en charge au titre d’aide sociale ainsi qu’aux bénéficiaires du RSA ou revenu de solidarité active pour faciliter l’insertion professionnelle.

Puisqu’il s’agit d’un contrat temporaire, la durée est régie par les règles relatives au travail temporaire. Mais dans certains cas, il est possible de rallonger la mission jusqu’à 24 mois, renouvellement compris. Quoi qu’il en soit, sachez que les bénéficiaires de ce type de contrat doivent avoir un agrément délivré par pôle emploi.

Quels sont les principaux acteurs en Nouvelle Aquitaine ?

Actuellement, on peut trouver 42 entreprises d’insertion sociale qui sont adhérées à la Fédération Nationale en Nouvelle-Aquitaine. Certaines d’entre elles se sont spécialisées dans les travaux d’entretien et de nettoyage, d’autres dans la gestion des déchets. Ce secteur d’activité présente plus de la majorité des acteurs. Les réseaux verts sont formés par quatre réseaux : ENVIE, Eive, La Boîte à Papiers et Val Plus. Pour celles qui exercent des activités de tris de déchets, elles n’appartiennent pas à un réseau, mais travaillent en toute indépendance. Les agences de travail temporaire et d’intérim ont le vent en poupe dernièrement. De nos jours, on peut recenser 10 agences sur l’ensemble du territoire et un seul réseau ; la HGII ou Haute-Garonne Intérim Insertion. Enfin, on peut dénicher des agences de BTP, des prestataires de services, une entreprise spécialisée dans le domaine de la viticulture et deux restaurateurs. En tout cas, toutes ces ETTI sont présentes dans l’annuaire en ligne. N’hésitez pas à y faire un tour pour accéder aux coordonnées de chaque acteur départemental.

Bon à savoir !

L’entreprise de travail temporaire d’insertion par l’activité signe un contrat temporaire avec une personne. Cette dernière devient alors « salariée » de l’entreprise et reçoit une rémunération égale ou supérieure au SMIC. Si la boite recrute des personnes agréées par Pôle emploi, elle peut bénéficier d’une aide financière comprenant le montant de socle fixé annuellement et le montant de la part modulée variant selon les caractéristiques des personnes embauchées et le projet (allant de 0 à 10 % du SMIC). Toutefois, il ne faut pas dépasser le nombre de postes d’insertion fixé dans la convention. Il faut noter que cette somme ne peut pas être cumulée avec une autre aide à l’emploi.

Les ETTI sont tenues de signer une convention avec l’État si elles veulent profiter des aides financières. Ce document doit mentionner au minimum la durée de la convention, le nombre de postes d’accompagnement, les conditions de rémunérations des personnes recrutées et le montant de l’aide financière. En même temps, elles doivent être approuvées par le Conseil départemental de l’Insertion par l’activité économique ou IAE.

Guide pratique pour aménager un petit jardin
Projet immobilier à Bordeaux : faire appel aux conseils d’un cabinet spécialisé