Différents programmes immobiliers à Lille

Immobiliers à Lille
Vous l’ignorez peut-être, mais 40 % des Français ont déjà investi dans l’immobilier neuf ou envisagent de le faire. Ce pourcentage a été relevé en 2018 et ne cesse d’augmenter. Ce qui n’est pas étonnant vu que la pierre représente l’investissement le plus fiable pour les sujets en quête d’indépendance financière. Découvrez alors nos 3 conseils pour acquérir des biens neufs et vous construire un patrimoine locatif rentable.

Conseil 1 : Définissez votre budget avec réalisme

Lorsqu’on cherche un bien à acheter, on se réfère souvent aux critères esthétiques. Ce paramètre est certes déterminant mais il ne doit être considéré qu’après avoir préalablement défini votre budget. Pour cela, il vous faudra observer le montant disponible sur votre compte épargne et évaluer votre capacité d’emprunt. Cette démarche, vous pouvez l’entamer tout seul, mais elle ne peut être finalisée qu’avec les directives et le consentement de votre banquier et courtier immobilier. Cela vous garantit de disposer d’un projet facile à financer : un point fort qui jouera surement en votre faveur au moment de discuter avec les organismes de crédit.

Vous devez alors considérer avec précision votre apport personnel à savoir l’épargne mobilisable sur votre épargne-logement, votre livret A ou votre contrat d’assurance-vie. A côté de ce financement à court terme, étudiez attentivement, dans le cadre des programmes neufs, les possibilités d’aides financières auxquelles vous êtes éligibles comme le prêt à taux zéro, les subventions étatiques et celles délivrées par les collectivités de donation. Enfin, pour calculer votre capacité de crédit, assurez-vous de rester dans les 33 % de taux d’endettement maximum. Cette règle vous garantit de pouvoir rembourser vos mensualités sans compromettre votre niveau et qualité de vie.

Conseil 2 : Sélectionnez les biens correspondant à votre capacité budgétaire

En choisissant parmi les différents programmes neufs à Lille, vous devez tenir compte de plusieurs éléments à commencer par le quartier. Ce critère vous permettra de trouver un logement permettant d’avoir un train de vie confortable. Faites vos recherches sur le web pour découvrir les attraits culturels du voisinage, les commodités et les loisirs. L’emplacement est décisif pour les locataires qui souhaitent disposer d’une école à proximité de leur lieu d’habitation. La présence de centres commerciaux et de boutiques de produits essentiels est également recommandée.

Pour effectuer des déplacements en dehors de la ville, les futurs locataires doivent également avoir la plupart des transports en commun à quelques minutes de leur logement. Viennent ensuite les caractéristiques du bien à proprement parler. Le choix de votre appartement doit répondre à des exigences techniques comme la superficie, le nombre de pièces, la disposition de la cuisine, l’espace extérieur (terrasse ou balcon) … N’oubliez pas les équipements complémentaires présents dans les espaces communs tels que le parking et l’ascenseur.

Conseil 3 : Prenez connaissances des opérations inhérentes à l’acte d’achat

L’un des avantages les plus attrayants des biens neufs : la possibilité d’acheter sur plan. L’option V.E.F.A vous permet d’apporter des modifications personnalisées à un logement qui vous sera livré dans les mois qui suivent. Pour ne pas vous mêler les pinceaux, il convient de bien se renseigner sur les étapes requises à l’acte d’achat. Celles-ci commencent par la signature d’un contrat de réservation avec un promoteur.

Il s’agit d’un document officiel regroupant les mentions légales qui protègent vos intérêts. Cela vous laisse le temps d’étudier vos capacités d’emprunt et de choisir l’établissement financier proposant les aides les plus profitables. Pour finir, notez que vous disposez d’un délai de 10 jours pour annuler la transaction et récupérer le dépôt de garantie préalablement fixé par le promoteur.


Guide pratique pour aménager un petit jardin
Projet immobilier à Bordeaux : faire appel aux conseils d’un cabinet spécialisé