Conseils pratiques pour choisir la marque de son appareil auditif en Belgique

Appareil auditif

Nombreux sont ceux ayant une perte auditive, pour laquelle le port d’appareils auditifs peut être une véritable solution. Après le passage chez un ORL, contacter un audioprothésiste compétent est important afin qu’il puisse aider à choisir l’appareil le plus confortable et le plus approprié. Le passage chez l’audioprothésiste ne s’achève qu’une fois les réglages de l’appareil optimal.

Porter un appareil auditif, pourquoi ?

Parfois, on a du mal à percevoir certains sons, du mal à déchiffrer le sens de la conversation des interlocuteurs et les faire répéter. Une mauvaise audition n’est pas sans conséquences sur la vie familiale, professionnelle et sociale. Elle entraîne à terme un risque majeur : l’isolement. Mais une fois équipé d’appareils auditifs, il devient plus facile de comprendre l’environnement, de communiquer et reprendre confiance. En cas de problème similaire, la première étape est d’en parler au médecin, qui orientera vers l’Oto-Rhino-Laryngologiste. Il fera deux tests qui sont l’audiogramme et l’audiométrie. Le premier test consiste à transmettre des bips à différentes fréquences, dans un casque, afin d’indiquer à l’ORL la fréquence dont le patient peut percevoir. Le second test permet de définir le niveau de compréhension et de déterminer la capacité à distinguer les sons. Le résultat des tests permettra à l’Oto-Rhino-Laryngologiste de fournir une ordonnance afin d’obtenir l’appareil. Il est préférable de choisir un audioprothésiste près du domicile pour faciliter l’accès. Ceci à cause des rendez-vous multipliés lors de la phase d’adaptation du matériel. Pour plus d’informations, phonak belgique

Quelle prothèse auditive choisir ?

Les prothèses auditives se composent d’un microphone, d’un microprocesseur et d’un écouteur. Le microphone capte les sons convertis en signaux numériques, et le microprocesseur les analyse, les traite, les amplifie et les reproduit via l’écouteur. Il existe trois principaux types de prothèses auditives dont l’intra auriculaire, le contour d’oreille et le contour à écouteur déporté. Aussi appelés In The Ear ou ITE, les intra auriculaires sont placés dans le conduit auditif et sont extrêmement discrets. Ils sont recommandés pour les pertes auditives légères et modérées, mais ne convient pas à tous les conduits auditifs. Le contour d’oreille ou BTE (Behind The Ear) est caractérisé d’une coque placée derrière l’oreille, reliée à l’embout buccal situé dans le conduit auditif par l’intermédiaire d’un tube. Durable, confortable et facile à utiliser, le BTE est adapté à toutes les formes de perte auditive. Le type d’appareil à contour à écouteur déporté ou RIC comprend également la coque derrière l’oreille, qui est connectée à l’extrémité du casque. Il est plus discret et offre une meilleure qualité sonore que le système de contour d’oreille. Le RIC ou Receiver In Canal convient à toutes les formes de problème auditif. Pour acheter en Belgique, le choix de l’appareil et de sa marque dépend de la perte auditive et du budget alloué en la matière.

Les caractéristiques à privilégier

Au moment de l’achat, la première question qui se pose est l’alimentation de l’appareil : à piles ou rechargeables. La version rechargeable est la plus choisie car elle dispense de la dépendance aux piles. Cependant, ils représentent un coût d’achat approximatif de 150 euros, et parce qu’ils sont considérés comme des accessoires, ils ne sont jamais inclus dans l’assurance médicale. La pile, en revanche, est partiellement remboursée, mais le nombre pris en charge est limité. Une complémentaire santé peut compléter la couverture. L’embout obture le conduit auditif, plus ou moins, en fonction de la perte auditive. Les personnes qui peuvent encore bien entendre les basses fréquences seront dirigées vers un embout avec entrée d’air, pour laisser passer ces fréquences. La gamme de l’appareil, qu’il soit un appareil auditif phonak ou d’une autre marque, détermine le nombre et la précision des options et des procédures. Les équipements haut de gamme utilisent des algorithmes plus complexes pour mieux gérer la voix dans des environnements bruyants et des programmes d’automatisation personnalisés. Le modèle le plus simple utilise des procédures manuelles. Ils sont généralement équipés de microphones omnidirectionnels pouvant capter tous les sons environnants, tandis que les modèles les plus performants sont équipés de microphones directionnels pour se concentrer sur la conversation avec l’interlocuteur.

Acheter selon des critères

Toutes les personnes qui ont besoin d’appareils auditifs n’ont pas la même perte auditive. Cependant, selon le degré de déficience auditive, un type d’appareil est recommandé plutôt qu’un autre par phonak Belgique. En effet, si la perte auditive est profonde ou sévère, une prothèse auditive spécifique doit être sélectionnée. Dans ces cas, les audioprothèses de type BTE sont généralement les aides auditives recommandées. Dans les types intra-auriculaires, seuls les intra conques et les intra-conduits peuvent compenser une perte auditive sévère. Par conséquent, le choix de l’audioprothèse appropriée est principalement basé sur la norme du degré de perte auditive. En moyenne, les patients portent des appareils auditifs huit heures par jour. Il devient donc essentiel que les prothèses auditives soient aussi confortables que possible. Le confort ne dépend pas vraiment du type d’appareil ni de la marque, mais du ressenti de chacun. C’est pourquoi plusieurs rendez-vous sont pris avec des audioprothésistes avant le choix définitif d’une prothèse. Cela permet de tester le confort apporté par l’aide auditive sélectionnée, et s’assurer qu’elle est la plus adaptée au patient.

Que choisir entre huiles, crèmes et gels de massage ?
Fleurs de CBD thérapeutique : profiter d’un large choix en ligne