L’ONU DÉFILE SUR LES CHAMPS ÉLYSÉES, LES BANLIEUES FRANÇAISES S’ENFLAMMENT

Selon un bilan officiel communiqué ce matin à 8h00 par le ministère de l’Intérieur, deux cents quatre-vingt dix-sept véhicules ont été incendiés et cent vingt et une personnes ont été interpellées en France dans la nuit du 13 au 14 juillet.

Le département le plus touché par ces émeutes urbaines est le Val d’Oise.

Toute la nuit, d’importants affrontements ont opposé les forces de l’ordre et de la sécurité civile face aux délinquants.

Les policiers ont été la cible de jets de pétards et de cocktails molotovs. Les incendies de poubelles mais aussi des embuscades étaient au rendez-vous. A Gonesse, c’est un gymnase qui a été incendié.

LE COÛT RÉEL DE L’IMMIGRATION EN FRANCE
DÉBAT : SANS-PAPIERS ET VALEUR TRAVAIL