LES FORCES RUSSES LIBÈRENT LES CIVILS DE L’OSSÉTIE DU SUD DE LA VIOLENCE MILITAIRES GÉORGIENNES

Le porte-parole du ministère géorgien de l’Intérieur, Chota Outiachvili vient d’annoncer à la presse internationale que l’armée de la fédération de Russie vient de prendre le contrôle de Tskhinvali, la capitale de la région d’Ossétie du Sud, favorable au gouvernement russe.

La Géorgie a aussi affirmé que ses forces militaires ont organisé la retraite sur la quasi-totalité de la région de l’Ossétie du Sud. Moscou a immédiatement riposté à l’attaque et à l’assassinat de plusieurs milliers de civils par l’armée géorgienne. Cette attaque a déjà fait près de 30 000 réfugiés Ossètes. L’armée russe vient d’imposer à la Géorgie un blocus maritime de grande ampleur pour l’empêcher de livrer ou de reçevoir des armes. L’aviation de la fédération de Russie poursuit ses raids contre l’armée géorgienne.

Le secrétaire du Conseil de sécurité géorgien Alexandre Lomaïa a affirmé que « Nous nous sommes retirés de presque toute l’Ossétie du Sud en signe de bonne volonté et de notre volonté d’arrêter la confrontation militaire » et a demandé officiellement à « la secrétaire d’Etat américaine, Condoleezza Rice, de servir de médiateur avec les Russes, de transmettre notre message ».

Washington est un allié inconditionnel de l’ex-république soviétique, elle-même étant pro-américaine.

ISRAËL : UNE POLICE RELIGIEUSE POUR COMBATTRE LES « IMPURS »
MISE AU POINT SUR LA RUSSIE DE POUTINE À L’ATTENTION DES EUROPÉENS