FRANÇOIS BAYROU S’OPPOSE À LA RÉFORME DES 35 HEURES QU’IL JUGE DE « RÉGRESSION SOCIALE »

C’est hier à l’assemblée nationale que les députés français ont voté un projet de loi sur la réforme des 35 heures et du temps de travail. François Bayrou, président du Mouvement Démocrate et député français à faire savoir qu’il avait voté contre ce texte de loi.

M. Bayrou a qualifié la proposition gouvernementale de « texte de régression sociale » et a ajouté que « Tous ceux qui, jusqu’à maintenant, ne voulaient pas voir ce qu’était la vraie nature de ce texte, devraient maintenant la voir : les cadres eux-mêmes vont être la cible. C’est le premier texte sans doute depuis très longtemps qui est aussi ouvertement un texte de régression sociale. Il porte atteinte à tout, au travail y compris des cadres, aux relations de confiance qu’il pouvait y avoir entre l’Etat et les organisations syndicales. Il rompt le contrat de confiance avec les partenaires sociaux. C’est un texte grave, lourd de conséquences ».

LES CINQ REVIREMENTS D’OBAMA
SUR LA LIBÉRATION MIRACULEUSE D’INGRID BÉTANCOURT