DAVOS : LA RUSSIE SOUHAITE QUE LES USA RENONCENT À LEUR UNILATÉRALISME

La Russie n’a pas de griefs spécifiques à l’égard des Etats-Unis, elle ne veut que les intérêts des pays différents soient pris en compte dans la politique internationale, a déclaré jeudi le premier ministre russe Vladimir Poutine lors d’une rencontre avec les membres de l’International Media Council (IMC) à Davos.

“Nous ne nous plaignons de rien, nous constatons seulement que le penchant excessif pour la force lors du règlement des problèmes et le mépris des normes du droit international sont destructifs pour les relations internationales”, a indiqué M.Poutine, interrogé sur les préalables de Moscou à l’amélioration des relations avec Washington.

“Si nous avons bien interprété les signaux émanant de Washington, une telle approche est dans une certaine mesure partagée par l’actuelle administration américaine”, a poursuivi le chef du gouvernement russe.

Et d’ajouter que les déclarations de la nouvelle administration US sur le retrait des troupes américaines d’Irak, ainsi que sur sa volonté et la nécessité d’un dialogue sur le déploiement d’éléments du bouclier antimissile des Etats-Unis en Europe en témoignaient.

“Nous voudrions que les questions clés de la vie internationale ne soient pas résolues sur la base de décisions unilatérales adoptées dans un centre unique, mais que soit rétabli le mécanisme de consensus collectif dans le cadre du droit international”, a dit le premier ministre russe.

“C’est le principal, et tout le reste, ce sont des détails faciles à régler”, a-t-il conclu.

ISRAËL : UNE POLICE RELIGIEUSE POUR COMBATTRE LES « IMPURS »
MISE AU POINT SUR LA RUSSIE DE POUTINE À L’ATTENTION DES EUROPÉENS