CRISE FINANCIÈRE: UN MOMENT PROPICE AU RENOUVEAU ÉCONOMIQUE

 

La crise financière mondiale stimulera la formation de sociétés compétitives, y compris à travers la consolidation d’actifs dans différentes branches économiques, dont le secteur bancaire, le commerce de détail et le bâtiment, estime le président russe Dmitri Medvedev.

“Nous sommes prêts à affecter les crédits nécessaires à cet effet. Le développement stable dans ces secteurs contribuera, entre autres, à la création de nouveaux emplois”, a-t-il affirmé dans une vidéo mise en ligne sur son blog.

Selon M. Medvedev, il faut profiter de la situation pour accélérer la modernisation dans les domaines où elle se déroule encore lentement. “Cela concerne notamment l’éducation et l’assistance médicale, la réforme judiciaire, la normalisation technique et la “numérisation”, à savoir le passage aux technologies numériques”, a précisé le leader russe.

“Enfin, nous devons prendre une part active à la mise au point de nouvelles règles du jeu dans l’économie mondiale. Et ce, aussi bien afin d’obtenir un maximum d’avantages pour nous-mêmes que pour donner corps à des principes foncièrement nouveaux, susceptibles de conférer un caractère stable et démocratique à l’architecture financière mondiale”, a indiqué M. Medvedev.

Il a souligné que la Russie avait l’intention de promouvoir activement ses idées lors du sommet sur la crise financière le 15 novembre prochain à Washington.

LA RUSSIE EST EN CAPACITÉ DE RÉPONDRE AUX EXIGENCES MONDIALES EN TERME ÉNERGÉTIQUE
LA PANIQUE GAGNE WALL STREET