BOLLORÉ VEUT-IL CONTRÔLER L’OPINION PUBLIQUE AU PROFIT D’UN CANDIDAT POLITIQUE ?

Le groupe de Vincent Bolloré vient d’annoncer qu’il devenait acquéreur de 60 % du capital de l’institut de sondages CSA. Depuis septembre 2006, le groupe détenait déjà 40 % de la part du CSA.

Aucun montant sur la transaction n’a été encore dévoilé. Depuis plusieurs années, Bolloré se spécialise dans la communication et renforce sa présence dans la presse et la publicité. Vincent Bolloré est déjà propriétaire de Direct 8, du quotidien gratuit Direct Soir et actionnaire principal d’Havas, une importante agence de publicité française.

Bolloré voudrait-il contrôler les esprits des citoyens et orienter l’opinion publique au profit d’un candidat politique ?

LES CINQ REVIREMENTS D’OBAMA
SUR LA LIBÉRATION MIRACULEUSE D’INGRID BÉTANCOURT